Les ferronniers

Tous les deux ans les ferronniers d’art Catalans se rassemblent à Arles-sur-Tech, dans les vestiges de l’ancien site minier. À cette occasion, ils créent une sculpture pour chacun de villages miniers du Canigó.

En 2013, ce fut le tour de Taurinya. Joël Oulié a dessiné le projet et une trentaine de ferronniers a travaillé pendant deux jours à la création de « Indications » deux sculptures contemporaines qui aujourd’hui, à l’entrée du village, indiquent au visiteur le sommet du Canigó et le site minier du Salver.

Cette œuvre collective est offerte par l’association des Ferronniers Catalans et installée bénévolement par le maçon du village.