L’eau

L’eau omniprésente sur notre territoire est étroitement liée à son histoire et à ses activités. On pense bien sûr aux activités agricoles avec les captages dans la Têt et la Llitera et ce réseau complexe de canaux d’irrigation (le canal de Bohère avec ses 50 km de distribution, mais aussi tous les petits canaux et les branches secondaires). L’eau a été un élément indispensable au développement de l’activité industrielle et en particulier des mines de fer avec la centrale hydroélectrique de Taurinya qui alimentait les souffleries de notre grand four à griller. N’oublions pas les barrages construits sur la Têt pour fournir l’énergie nécessaire au Train Jaune.

L’eau c’est aussi cet élément indispensable à notre quotidien, sa distribution, son traitement et sa protection.

La Llitéra comme le Vall Panéra, même s’ils n’ont parfois qu’un filet d’eau sont des rivières capables de devenir en quelques heures un jour d’orage des torrents impétueux. Comme indiqué dans le plan de sécurité du village, le risque d’inondation est le plus important à Taurinya.

Il suffit de berges mal entretenues pour créer des embâcles et causer des catastrophes. Il revient à chaque propriétaire d’entretenir la rivière sur sa parcelle jusqu’au milieu du lit de celle-ci.