L’église saint Fructueux

NIK_8336L’Église Saint Fructueux

Mentionnée pour la première fois dans les textes en 937 dans une charte confirmant les possessions de l’abbaye de Cuixà par Louis d’Outremer.

L’église paroissiale a subi de nombreuses réfections au cours des siècles. Quelques vestiges romans et préromans sont attestés au nord. Elle possède un très beau clocher de la fin du XIIe siècle mesurant 18 m de haut dont les étages supérieurs sont percés de baies simples ou géminées en plein cintre, avec chapiteaux aux motifs végétaux ou zoomorphes dont une tête de taureau se référant sans doute au nom du village.

RETABLE1ST_VALENTINParmi le mobilier, on remarquera en particulier le grand retable du maître autel datant du XVIIe siècle avec Saint-Fructueux, patron de Taurinya, un retable baroque (fin du XVIIe siècle) dédié à Saint Valentin et provenant sans doute de la chapelle saint-Valentin de Corts, l’autel de la vierge du début du XVIIe siècle, les deux reliquaires de Saint-Flamidien et Saint-Valentin du XVIe siècle, provenant de l’abbaye de Saint-Michel de Cuixà, une « cadirette » baroque (chaire processionnelle), plusieurs statues du XVIe, XVIIe, ou XVIIIe siècle et une lipsanothèque (boîte à relique) en stuc datant du Xe ou XIe siècle.

Des restes de fresque subsistent à la gauche du chœur avec représentation de Sainte-Catherine d’Alexandrie du XIVe siècle.

Lipsanothèque

Une lipsanothèque (boîte à relique) en stuc datant du Xe ou XIe siècle Pièce rare.